ÉVÉNEMENTS

Sommaire

Le marché de Mons (31280) recherche un.e maraîcher.e bio

Influenza Aviaire : élévation niveau risque à toute la France

Pour maintenir les marchés de plein-vent, restons vigilants !

Reconfinement : les marchés restent autorisés

Catalogue de rencontres/formations 2020-2021

Retrouvez la Feuille bio de juillet 2020

Nouveau Mag de la Conversion


Le marché de Mons (31280) recherche un.e maraîcher.e bio

Depuis 3 ans, chaque Vendredi de 16h à 19h30 la commune de Mons (31280) accueille un marché de producteurs bio locaux. Une place pour un.e maraîcher.e bio se libère en fin d'année.

Si intéressé.e, contactez Claude Romain : clrom31@gmail.com


Influenza Aviaire : élévation niveau risque à toute la France

La France a détecté un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8 en Haute-Corse. Le cas a été identifié dans le rayon animalerie d’une jardinerie située à proximité de Bastia, suite à la constatation de mortalités anormales parmi les volailles détenues. Tous les oiseaux ont été euthanasiés.

Après avoir pris connaissance de ce cas d’IAHP, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a réuni l’ensemble des services du ministère et le laboratoire national de référence et a décidé de placer l’ensemble du territoire national métropolitain en niveau de risque « élevé » à compter du 17 novembre 2020.

À ce titre, les mesures suivantes s’appliqueront dès le 18/11/2020 à l’ensemble des départements de l’hexagone et de la Corse :

- claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
- interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
- interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés ;
- interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
- interdiction d’utilisation d'appelants.

Des mesures spécifiques de surveillance et de limitation des mouvements autour du foyer de Haute-Corse ont été mises en place immédiatement pour éviter toute propagation. Des mesures conservatoires sont également prises chez les fournisseurs et acheteurs liés au foyer Corse.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du texte du ministère sur le lien suivant : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-hautement-pathogene-un-foyer-detecte-en-haute-corse

PLUS CONCRETEMENT :

Il s'agit d'un renforcement des mesures de biosécurité des élevages une claustration des volailles et palmipèdes ou à minima la pose de filets pour éviter des contaminations avec la faune extérieure et la réduction des parcours de sorte que soit évitée la proximité des points d’eau naturels, cours d’eau ou mares.

Vous avez la possibilité d'obtenir une dérogation à la claustration dans certaines conditions. Seuls les élevages commerciaux peuvent obtenir cette dérogation. Il vous faut justifier d'un motif de bien-être animal ou de technique d'élevage (Le respect d'un cahier de charge qualité ne permet pas l'obtention automatique d'une dérogation, les organismes certificateurs autorisent la claustration des animaux sans perte du label sous réserve de d'informer le cas échéant ces derniers). Il n'y a pas de limite de nombre de volailles et lorsque le nombre cumulé de palmipèdes mis en place en présence simultanée dans les différentes unités de production ayant accès à un parcours est supérieur ou égal à 3200, pas de dérogation possible à la claustration.

Les démarches à effectuer pour la dérogation sont à faire auprès de la DDCSPP de votre département :
Sur demande de l’exploitant, motif protection animale ou technique d’élevage ne permettant pas une claustration totale ou une mise sous filet
Avec la réalisation d'une visite par un vétérinaire sanitaire (aux frais de l'éleveur) qui conclut à l'application des mesures de biosécurité

Il est précisé l'importance d'être extrêmement vigilants et rigoureux avec les inscriptions et enregistrement des mouvements d’animaux sur une base de données mouvements animaux et bien évidemment que vous soyez à jours pour le respect des mesures de biosécurité (plan de biosécurité sur vos fermes).

Les services vétérinaires en appellent à la responsabilité de chacun et à l'enjeu collectif. La DDCSPP reçoit vos demandes de dérogations et les analyse. L'obtention de cette dernière n'est pas automatique ! Des présentations aux groupements professionnels lors de réunions récentes précisent que les services de l'état sont dans l'attente des dernières évolutions règlementaires (Mise à jour de l'Instruction Technique par le ministère) et par conséquent délivrent en attendant des dérogations de trois mois (Les dérogations finalisées seront valables 9 mois). Après avoir échangé avec la cheffe des services vétérinaires (Services Santé et Protection des Productions Animales), des éléments complémentaires aux compte rendu de visites vont aussi peser dans l'obtention des dérogations : "Prise en compte des mesures complémentaires qui seront mises en place par le professionnel pour pallier a l’absence de confinement (réduction de parcours, sortie des animaux le plus tard possible, alimentation voir abreuvement en bâtiment, durée sortie le plus court possible) : à insérer dans le compte rendu vétérinaire"

Nos réseaux restent en contact avec les services de l'état pour pouvoir vous faire des retours si urgence il y a.
 
N'hésitez pas à me contacter si vous avez un besoin de précision ou pour me faire remonter un souci dans une de vos démarches ou dans le cadre d'une visite sanitaire.
 

Corinne AMBLARD : corinne.amblard@bio-occitanie.org

 

Pour maintenir les marchés de plein-vent, restons vigilants !

RESTONS VIGILANTS POUR GARDER NOS MARCHÉS DE PLEIN-VENT OUVERTS !

 


Reconfinement : les marchés restent autorisés

 

Suite aux annonces gouvernementales de reconfinement, voici ce que l'on peut trouver auprès de la préfecture de l'Ariège:

Tous les marchés alimentaires sont maintenus (ventes de denrées alimentaires, plants, graines).

A charge de chaque municipalité de mettre en place les dispositifs nécessaires. S'il s'avérait que des municipalités préfèrent annuler purement et simplement les marchés, il faut faire remonter l'information rapidement à la DDT.

Nous pouvons centraliser les retours, n'hésitez pas à nous faire des remontées de terrain sur vos situations territoriales : estelle.george@bio-occitanie.org

 




Catalogue de rencontres/formations 2020-2021

 

ERABLES 31 et le CIVAM Bio 09 sont heureux de vous présenter le catalogue de rencontres techniques et formations pour la saison 2020-2021.

Au programme, des journées techniques et de développement de filières pour les agriculteurs ou porteurs de projets biologiques, en conversion ou simplement en réflexion sur leur système de production.

Nos actions sont ouvertes à tous et toutes, alors n'hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de détails : 05 34 47 13 04

Vous pouvez aussi consulter directement l'agenda en ligne pour repérer facilement les prochaines dates à venir.


Retrouvez la Feuille bio de juillet 2020

 

Si vous ne l'avez pas reçu dans votre boite aux lettres, vous pouvez la lire en ligne en cliquant ici.

Vous y retrouverez des articles techniques, des infos sur nos actions et des actualités.

Bonne lecture !


Nouveau Mag de la Conversion

Le "Mag' de la Conversion" n° 16 est sorti !

Porté par le réseau Bio Occitanie depuis plusieurs années, le Mag' de la Conversion est aujourd'hui conçu par l'ensemble des acteurs de la bio de la région réunis au sein d'Interbio Occitanie : SudVinBio, les Chambres d'Agriculture, Coop de France Occitanie et Ocebio.

Chaque Mag' aborde des sujets dans toutes les filières.

Le magazine de la conversion est distribué dans les points infos bio départementaux. Vous pouvez  télécharger le Mag' n°16 (juillet 2020) ici ou consulter les numéros antérieurs.

Bonne lecture !